Neuf photographes chinois que vous devez suivre

Le boom économique sans précédent que connaît la Chine depuis le début des années 1980 a également suscité une explosion d’intérêt pour la photographie. Malgré le durcissement des restrictions imposées par le gouvernement aux médias, de jeunes photojournalistes et photographes documentaires continuent de repousser les limites, enquêtant sur des questions centrales d’une société en constante transition. Les explications de Jacques Sun.

Yuyang Liu

Yuyang Liu
Un jeune homme essaie de se tenir sur la tête dans le réservoir glacé de Xiaoyalang. Kashgar, Xinjiang. 2016.

Yuyang Liu est un jeune photographe accompli, qui a remporté la prestigieuse bourse Ian Parry un an seulement après avoir commencé à faire de la photographie professionnelle.

Il a une capacité unique à se rapprocher de ses sujets dans un environnement difficile, que ce soit à la maison avec des malades mentaux, une sous-population jusqu’alors ignorée parmi leurs compatriotes chinois, ou à bord d’un bateau de pêche chinois sur les eaux de Guinée-Bissau.

Pinglang Zhou

Pinglang Zhou
“La seule chose que j’ai, c’est ma vie !” après avoir été empêché de se battre par ses camarades, Yu criait encore avec excitation dans les escaliers d’une KTV locale. Dans le cercle de ces jeunes, l’ascension sociale repose principalement sur la relation, et les combats n’ont jamais cessé. “En un mot, ce que j’ai fait, c’est juste pour ma survie !” Yu a dit.

Pinglang Zhou est journaliste visuel à Sixth Tone, un site d’information en anglais à Shanghai. Zhou a voyagé à travers la Chine pour couvrir des questions urgentes en humanisant des histoires individuelles.

Les récits de Zhou mettent en lumière les problèmes auxquels est confrontée la génération Y dans un pays où les possibilités semblent abondantes mais où la direction à prendre n’est pas très claire.

Xiaoxiao Xu

Xiaoxiao Xu

La famille de Xiaoxiao Xu a migré de Wenzhou, dans le sud-est de la Chine, vers les Pays-Bas lorsqu’elle était adolescente. Cette expérience a suscité en elle un fort désir de raconter des histoires.

n 2015, Xu a traversé la Chine pour photographier des villageois qui construisent leurs propres avions à partir de ferraille et d’outils ménagers. “Je suis profondément touchée par leur débrouillardise, leur souplesse, leur positivité, leur espièglerie et leur puérilité “, écrit Xu.

Ronghui Chen

Ronghui Chen

Ronghui Chen est photographe et rédacteur en chef de The Paper, un site d’information basé à Shanghai. Son travail est une exploration poétique des questions d’urbanisation, d’environnement et de la manière dont les jeunes en particulier les abordent.

Muyi Xiao

Muyi Xiao
Wen touche le ventre de sa femme Jie pour sentir le bébé à l’intérieur. Il a 18 ans et elle 13 ans. Ils vivent ensemble dans le village de Tangzibian, dans le comté de Mengla.

Muyi Xiao a commencé sa carrière en tant que monteuse chez Reuters en 2012 et s’est rapidement orientée vers le tournage.

Elle est passionnée par le fait de raconter des histoires d’individus qui peuvent refléter des questions sociales plus larges, y compris le genre, les relations intergénérationnelles et la pauvreté en Chine.

Wenxin Zhang

Wenxin Zhang
004

Wenxin Zhang est une artiste interdisciplinaire basée entre la Chine et les États-Unis.

Dans son dernier projet, Polymorphic Expedition, Zhang recherche de sublimes paysages naturels et urbains, et les subvertit ” avec des jeux vidéo, des logiciels de modélisation d’architecture et des cartes panoramiques en ligne “.

Yan Cong

Yan Cong

Depuis 2014, le journaliste visuel Yan Cong a fait une chronique intime de la vie de deux sœurs qui ont été victimes de la traite des êtres humains en Chine pour y être mariées. L’une est restée et a eu des enfants, l’autre a fui vers le Cambodge.

Son travail a été exposé dans tout le Cambodge pour sensibiliser le public à la traite des personnes à des fins de mariage.

Yangkun Shi

Yangkun Shi

Yangkun Shi est un photographe émergent basé entre Londres et la Chine. Après avoir étudié la photographie au London College of Communication, Shi est retourné en Chine, mais il a été frappé par les énormes changements qui ont eu lieu dans sa ville natale, Shangshui, en Chine centrale.

Son projet, Solastalgia, par opposition à la nostalgie, tente d’expliquer le mal du pays qu’il a ressenti lorsqu’il était chez lui, une expérience tout à fait universelle pour les jeunes Chinois qui sont de plus en plus mobiles aujourd’hui.

Xinhao Cheng

Immédiatement après que Xinhao Cheng ait terminé son doctorat en chimie, l’artiste en herbe est retourné dans sa ville natale, Kunming, dans la province du sud-ouest du Yunnan, pour travailler sur ses projets personnels.

Dans son travail, Cheng déploie une approche scientifique et anthropologique, recueillant des détails qui peuvent souvent passer inaperçus, puis assemble les éléments apparemment sans rapport les uns avec les autres dans des images panoramiques. Son travail étudie l’ambitieux processus de modernisation ainsi que la manière dont les nouvelles connaissances sont produites en Chine.

Son livre, The Naming of a River, a été présélectionné pour le premier prix du Photobook d’Aperture en 2016.

Jacques Sun